Yoni

Yoni, dans l'hindouisme, sert à désigner les organes génitaux féminins. Ceux-ci sont rarement représentés seuls. On les représente généralement sous la forme d'un triangle dont la pointe est en bas.



Catégories :

Hindouisme

Yoni

Yoni (sanskrit «lieu»), dans l'hindouisme, sert à désigner les organes génitaux féminins (matrice ou vulve). Ceux-ci sont rarement représentés seuls. On les représente généralement sous la forme d'un triangle dont la pointe est en bas (triangle pubien). Néanmoins, il est remarquable que sa représentation est presque toujours associée à celle du sexe de l'homme ; ainsi, dans le culte de Shiva, et afin d'exprimer la complémentarité de l'yoni et du symbole phallique (lingam), on peut noter la présence d'un anneau qui entoure le fût d'une colonne, ce qui renvoie à la dualité des deux principes essentiels masculin et féminin (Shiva-Shakti) [1].

Les représentations en pierre de lingam-yoni peuvent se composer aussi d'une colonne arrondie au sommet, qui repose sur des bourrelets sphériques, eux-mêmes posés sur un socle carré. Le serpent Kundalinî, qui représente l'énergie sexuelle essentielle dont la nature est reconnue comme féminine, est figuré, quand cette énergie repose, comme étant "lové" (enroulé autour de lui-même) tout en bas de la colonne vertébrale. Quand il est activé par des techniques corporelles correctes (surtout celles véhiculées par le yoga), il monte de chakra en chakra et monte jusqu'au sommet de la tête, tout en passant par le troisième œil spirituel, qui s'ouvre au milieu du front (le sixième chakra, âjnâ-chakra), où il représente l'énergie pure de la divinité qui fait accéder l'homme à la plus haute connaissance — ou connaissance "cosmique". Cette montée de la kundalinî irrigue ainsi la totalité des chakras, jusqu'au sommet de la tête (fontenelle) où est localisé le septième chakra (appelé Sahasrâra-chakra ou «siège de Shiva»), lequel se présente sous la forme d'un lotus à mille pétales[1].

Référence (s)

  1. Encyclopédie des symboles. Le livre de poche (ISBN 2253130109)

Sources

Mythes et Dieux de l'Inde, Alain Daniélou Flammarion.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Yoni.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu